vag1.jpg

Présentation du site:

 Au cœur de la côte de nacre, sur les côtes du Calvados, la falaise du cap romain est située à 15 km au nord-ouest de Caen. Elle s’étend à la limite entre les 2 plages de Bernières-sur-mer et Saint Aubin-sur-mer.

 L’érosion naturelle a mis en évidence des récifs d’éponge fossiles de l’âge jurassique remarquablement conservés qui ont permis de classer une partie de cette plage aux réserves naturelles de France.

 

Coordonnées GPS :   49° 20’ 6’’  N  - 0° 23’ 50’’ E

Un accès direct à la plage est possible puisqu’il existe une aire de pique nique avec parking, tables et pelouse en front de mer.

Il est à noter que cette plage n’est pas surveillée et nécessite donc un encadrement pour garantir une sécurité optimale.

 Ce site particulier ne va permettre des sorties que sur l’Ouest du point de départ ( voir carte ) donc à marée montante, car des rochers garnissent la plage vers l’est à marée basse pour le bonheur des pêcheurs à pied mais pas pour le longeur.

 De plus, des épis fabriqués à partir

de pierres empêchent toute progression

à marée haute sans risque.

De ce fait, seul le côté ouest est

praticable sans aucun souci vers

Bernières sur mer, sur plusieurs

kilomètres.

Le côté ouest offre des épis beaucoup

plus abordables.

Attention cependant à la différence de

hauteur d’eau de chaque côté des épis

qui peut atteindre 40 centimètres

 Il est préférable de sortir de l’eau pour

franchir les épis lorsqu’il y a des vagues

pour ne pas être fauché.

 

Seul l’épi de départ avec une bordure

de 20 centimètres et un tas de cailloux

peuvent éventuellement poser problème

au départ de la sortie et au retour.

 

Attention : L’embase métallique permettant

la pose d’un mat de signalement au deuxième

épis dépasse de 20 centimètres et peut

amener un risque à marée haute lorsqu’il

y a un fort coefficient. 

Il est à noter que l’estran très important, avec une plage très plate, requiert une sortie loin de l’étal à marée basse ( minimum 2h ) si on ne veut pas trop marcher avant d’atteindre un bon niveau d’immersion.

La pratique du longe côte et de la marche aquatique est possible toute l’année en utilisant des vêtements adaptés pour supporter les températures d’eau froide surtout entre Février et Avril où les gants et  bonnet ou cagoule  deviennent indispensables.

 

Il existe quelques bâches mais sans danger avec une variation de hauteur d’eau maxi de 20 centimètres et quelques cailloux aux abords Est des épis.  

Les courants dominants pour cette plage à marée montante sont axés  Ouest à Est, et peuvent être avec une force non négligeable ,rendant la progression difficile.

Les vents orientés Nord vont amener des vagues plus conséquentes pouvant gêner la progression.

Un vent de sud va permettre de progresser sur une étendue lisse sans clapot donc idéal pour l’utilisation de la pagaie.

L’orientation globale nord-ouest ou sud-ouest va amener une houle variable selon la force du vent.

bernieres.jpg
aerienne Berniere.jpg
carteplages.jpg
bernieres cailloux.jpg
 bernieres epis.jpg
bernieres plage.jpg
epis depart.jpg
bernieres epis.jpg
bernieres pecheurs.jpg
bernieres metal.jpg
 bernieres recifs.jpg
vag1.jpg

Sécurité

La caserne de pompiers la plus proche est située à Courseulles sur mer à 4 kilomètres du départ.

Le défibrillateur le plus proche est situé à la pharmacie qui est située à côté du centre commercial Intermarché à 2 kilomètres du point de départ.

Un deuxième défibrillateur est disponible au poste de secours à côté du mémorial.

La commune de Bernières  sur mer dépend de la gendarmerie de Douvres. Tel : 02.31.08.35.73

Les clubs de pratique du longe côte les plus proches sont : 

Longe Côte de Nacre basé à Colleville Montgommery.

Juno Longe côte basé à Bernières sur mer.

Contexte environnemental

Au niveau des végétaux, un CHOUX MARIN a été repéré récemment sur les plages de Bernières.

Espèce sauvage voisine de notre chou cultivé, il pousse généralement au pied des rochers, des galets et des sables maritimes. 

En fonction de ses exigences écologiques, ce chou n’est pas très fréquent sur nos côtes. 

Ses fleurs sont blanches à rosées et il possède de grandes feuilles vert clair, charnues, ondulées et glabres

dont la base, blanchie, est comestible.

Mais la récolte en est devenue interdite depuis son classement en espèce protégée (liste des espèces végétales protégées sur l’ensemble du territoire français : arrêté du 20.01.1982, modifié par celui du 31.08.1995)

En ce qui concerne la faune, vous aurez, à l’occasion d’une sortie, peut-être la joie de rencontrer l’un des quelques phoques circulant dans la région ou de sentir les mulets de côte taper dans vos jambes.

Etude de ce site de Bernières réalisée 

lors de la formation Directeur de Sortie

par  Alain  Mafille  (Longe-Côte de Nacre)

vag1.jpg

La Plage de Bernière sur Mer